Kergus Optique & Nature Optique

Opticiens indépendants


Kergus Optique et Nature Optique : 2 magasins d’optique indépendants pour prendre soin de vos yeux.
Installés tous deux dans les centres villes de Plestin-les-Grèves et de Bégard afin de vous proposer un service de proximité et de qualité. Tenus par des équipes d’opticiens tous diplômés, voulant répondre au mieux à la satisfaction du client.

Kergus Optique et Nature Optique vous offrent le meilleur des verres en travaillant exclusivement avec Essilor.

Nouveau décret

Nouveau décret datant du 12 octobre 2016 modifiant la durée de validité des ordonnances relatives à la délivrance de verres correcteurs ou de lentilles de contact correctrices.
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/...

Horaires d’ouverture

Kergus Optique : du mardi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 19h
Nature Optique : du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 19h
et le samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h

Actualités

  • Le Soleil arrive, pensez à protéger vos yeux.
    Indispensable pour la plage et la montagne, les lunettes de soleil le sont tout (...)
    Lire la suite
  • Libérez le rockeur qui est en vous...
    Nous vous attendons pour venir découvrir notre nouvelle collection 100% rock (Vinyl (...)
    Lire la suite
  • Pour la rentrée, venez découvrir nos nouvelles collections.
    Pour la rentrée venez découvrir nos nouvelles collections Rayban, Julbo, John Lennon et (...)
    Lire la suite

Choisir ses verres

Les différents types de verres :

Le verre organique se teinte en différentes couleurs. Le verre coloré le plus connu est le verre solaire.
Les trois couleurs les plus usitées pour les verres solaires sont : le gris, le vert et le marron.

Un verre teinté gris restitue fidèlement les couleurs naturelles et convient davantage aux personnes hypermétropes.
Le verre teinté vert fausse la vision des couleurs au profit de la couleur verte.

Le verre teinté brun améliore les contrastes et offre une bonne qualité visuelle. Le verre brun convient davantage aux myopes.

Le verre teinté jaune améliore également les contrastes et est efficace par temps de brouillard, de pluie et pour la conduite de nuit.

D’autres colorations de verre existent et sont parfois d’usage purement esthétique.

L’intensité de la teinte se quantifie en indices. Il existe 5 indices : 0 , 1, 2, 3, et 4.

Plus l’indice est grand, plus le verre est foncé et vous protège de l’éblouissement. Les teintes solaires sont d’indice 3 ou 4.

Il est à noter que l’indice 4 étant réservé aux sports de montagne n’est pas autorisé pour la conduite.

Le verre minéral est en verre. C’est la première matière qui a été utilisée pour la fabrication des verres de lunettes de vue.

Il ne résiste pas aux chocs mais a la propriété de ne pas se rayer facilement. C’est la raison pour laquelle le verre minéral est conseillé aux porteurs de lunettes de vue qui ont des métiers avec de fortes projections.

Le verre minéral est actuellement le verre le moins courant. Il est interdit aux personnes âgées de moins de 16 ans pour la bonne raison qu’il est cassable. Le verre minéral peut se briser en morceaux pointus et dangereux pour l’œil se trouvant derrière. De plus, le verre minéral est lourd à porter et donc pas assez confortable.
Le verre organique ou le verre en plastique fait le bonheur de nombreux porteurs de lunettes. Il est résistant aux chocs et est très léger.

Le seul inconvénient du verre organique est qu’il est sensible aux rayures. Pour les verres ophtalmiques, le matériau organique le plus courant est le CR39. Découvert dans les années 40 par la Columbia Corporation, le CR39 signifie « Columbia Resin n° 39 ».

Le verre organique présente tous les critères de qualité nécessaires à la fabrication de verres ophtalmiques.

Le polycarbonate est une matière plastique réputée pour sa robustesse et sa forte résistance aux chocs. Il a vu le jour en 1953.

Le verre en polycarbonate est très solide et léger. Il constitue un verre de sécurité pouvant résister à de forts impacts.

Les verres correcteurs représentent la correction visuelle la plus répandue dans le monde. Une personne sur cinq est porteuse de lunettes de vue. Les verres correcteurs peuvent être de puissance positive ou négative suivant la correction visuelle requise.

Les verres unifocaux sont les verres utilisés pour corriger la vision simple.

Ce sont des des verres qui ne proposent qu’une seule vision dans le verre. Les verres unifocaux sont utilisés pour les myopes, hypermétropes et les astigmates.

Les verres multifocaux sont les verres qui proposent plus qu’une vision dans le verre. Les plus courants sont les verres progressifs.

Les verres multifocaux sont destinés aux personnes presbytes.

Les verres multifocaux offrent 3 zones de vision :

- la correction du haut du verre permet de voir net de loin,
- la correction au milieu du verre permet d’apprécier la vision intermédiaire (distance de votre ordinateur),
- et la correction du bas du verre permet de voir net de près.

Les verres multifocaux présentent généralement des aberrations sur les côtés du fait des différentes corrections présentes dans le verre. Ainsi, les porteurs de verres multifocaux ne doivent pas tourner leurs yeux dans le verre pour voir net sur le côté mais doivent plutôt tourner leur tête.
Il est à noter, qu’au fil des années, les verriers tentent de réduire ces aberrations.

Les divers traitements de verre :

Les traitements des verres existent pour bonifier le verre en le rendant plus résistant, confortable et esthétique. Les traitements constituent des options ajoutées au verre pour le rendre plus performant et améliorer la qualité visuelle du porteur.

Le traitement anti-rayures, également appelé durci, confère au verre une plus grande résistance aux rayures.

Le traitement anti-rayures résulte du dépôt d’une fine couche de résine sur la surface des verres organiques.

Le traitement antireflet élimine les reflets extérieurs sur le verre.
Le verre traité antireflet est totalement transparent. Le traitement antireflet augmente la transmission de lumière par le verre et offre aux yeux un meilleur confort visuel.

L’antireflet se décline en différentes couches. Il existe l’antireflet monocouche, bicouche et multicouche. Plus il y a de couches d’antireflet, plus le traitement antireflet est efficace.

Le traitement photochromique permet au verre de teinter au soleil.
En fonction de la quantité d’UV et de l’intensité lumineuse ambiante, le verre fonce au soleil. Le verre photochromique confère aux yeux un confort visuel en fonction du temps météorologique.

Le traitement polarisant sur un verre teinté ou solaire protège les yeux de l’éblouissement induit par la réverbération du soleil sur une surface réfléchissante telle que la mer ou le bitume.